28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:59

Campbell's soup cans Andy Warhol

 

Femme tondue Robert Capa

 

Mes grands-parents, mes parents et moi Frida Kahlo

 

Dollar sign, Andy Warhol

 

Nuit et Brouillard Jean Ferrat

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:59

La Six-chevaux des vacances Robert Doisneau

 

Maus Art Spiegelman

 

Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis Frida Khalo

 

Y'a d'la joie Charles Trénet

 

Les expulsés Ernest Pignon Ernest

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:58
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:56

La Six-chevaux des vacances Robert Doisneau

 

Maus Art Spiegelman

 

Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis Frida Khalo

 

Y'a d'la joie Charles Trénet

 

Les expulsés Ernest Pignon Ernest

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 10:55

 

Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis Frida Khalo

 

Assaut sous les gaz Otto Dix

 

Nuit et brouillard Jean Ferrat

 

Strophes pour se souvenir Louis Aragon + L'Affiche Rouge

 

Les expulsés Ernest Pignon Ernest

18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 11:49

Venez découvrir le nouveau numéro

du journal du collège Lavoisier!

 

 

utopies

 n°9 est maintenant disponible!

 

 

Dossier spécial "Jeux vidéos"

 

 

Utopies est le résultat du travail des membres

du club Journal. Venez rejoindre notre équipe de journalistes, le lundi de 12h40 à 13h20, en salle T1

 

Bonne lecture!!

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 20:01

Voir aussi sur ce blog

 L'affiche rouge créée par la propagande nazie en 1944

 L'affiche rouge chantée par Léo Ferré en 1959

La lettre de Manouchian à sa femme Mélinée

 

 

 

 

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servi simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant


Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant.

Louis Aragon, Le Roman Inachevé

 

 

 

Aragon a écrit ce poème à l’intention des français de 1955 qui ont tendance à oublier les sacrifices héroïques qui eurent lieu du rant la seconde guerre mondiale : « onze ans déjà que cela passe vite onze ans ». Il veut lutter contre l’oubli.

 Aragon rédige ce poème à l’occasion de l’inauguration d’une rue portant le nom de « Groupe Manouchian ».

Le titre est explicite : « Strophes pour se souvenir » : le poème commémore le sacrifice des 23 Résistants du groupe Manouchian, "morts pour la France". Le but d’Aragon est de rappeler à ses contemporains que leur liberté a été chèrement acquise. Le poète nous invite donc au devoir de mémoire.

Deux strophes de ce poème s'insprire directement de la dernière lettre de Manoukian à sa femme.


Source : http://musicollege.centerblog.net

 

 

 

Louis ARAGON (1897 – 1982)
Poète, romancier et journaliste français. D’abord figure du mouvement surréaliste aux côtés d’André Breton, il s’engage ensuite au parti communiste à partir de 1933.
Résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale, considérant la poésie comme un moyen de défense nationale, il est la figure même du poète engagé, mais il est aussi célèbre pour ses poèmes lyriques.

 

Source : http://ebookbrowse.com

 

 

Etude littéraire du poème


1- Un poème « pour se souvenir »

 

Principaux procédés utilisés  Effets recherchés par l’auteur

 

1) La mise en scène de « l’affiche
rouge »
- « noirs de barbe et de nuit » (v.7),
« une tache de sang » (v.8), « givre »
(v.16)
- « parce qu’à prononcer vos noms sont
difficiles » v.9


2) Le rappel des évènements
- Indications de temps : « onze ans »
(v.3), « fin février » (v.17)
- Champ lexical de la guerre :
« armes » (v.4), « couvre-feu » (v.13)
et « fusils » (v.31)
- Champ lexical de la mort
« agonisants » (v.2), « mort » (v.5),
« tache de sang » (v.8)


3) L’échec de la tentative de
manipulation des nazis
- v.14 « MORTS POUR LA
FRANCE » écrit en lettres capitales
- v. 13 « des doigts errants »

 


- Reproduire les couleurs de l’affiche



- Rappeler l’origine étrangère des
résistants, indiquée sur l’affiche

 



- Remise en contexte des évènements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Résistance du peuple français

 

 

- La résistance du peuple se fait par
l’écriture

 



II) Un éloge des résistants

 

Principaux procédés utilisés  Effets recherchés par l’auteur

 

1) Des résistants morts pour la France
- Anaphore de « vingt et trois » dans la dernière strophe
- Oxymore « vivre à en mourir » v.34
- « vingt et trois étrangers et nos
frères » v.33

 

 



2) Un poème à plusieurs voix
- Passage en italique
- Pronoms utilisés : première et deuxième personne du singulier
- Champ lexical des sentiments


- Contre l’oubli de ces résistants + insister sur leur nombre
- Persuader le lecteur de la justesse de leur action
- Insister sur le fait qu’ils étaient
français malgré leur origine étrangère

 

 

 

 

- Montrer que c’est une autre voix que celle d’Aragon qui s’exprime, celle
de Manouchian, chef des résistants et
poète
- Cette partie est un poème lyrique, un
témoignage personnel d’un fusillé à
sa femme. Cela montre l’humanité du résistant, contrairement à ce que laissait
entendre l’affiche.

 

 

Source : http://www.ac-nice.fr/college-joliotcurie

 

 

 

 

Pour en savoir plus ?

Etude de l'affiche rouge, de la lettre de Manoukian et du poème d'Aragon

Analyse détaillée du poème par le CNDP

Analyse du poème (niveau lycée...)

Biographie de Michel Manouchian

Fiche pédagogique de Mme Bayarri (en PDF)


31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 13:02

campbellssoupcans

Titre original: Campbell's soup cans

 

Lieu d'exposition: Museum of Modern Art à New York

 

 

Andy Warhol (1928-1987)

Andy Warhol fut un artiste américain, réputé pour ses tableaux représentant de boîtes de soupe et ses portraits de gens célèbres. Warhol devint aussi un personnage célèbre, en raison de sa personnalité et de son style excentriques.

Son vrai nom est Andrew Warhola. Il naît en Pennsylvanie (États-Unis) le 28 septembre 1928. Il étudie les beaux-arts. Après avoir obtenu son diplôme en 1949, il s’installe à New York. Il entame une carrière de dessinateur publicitaire, tout en rêvant d’exposer dans les galeries d’art.

Il devient le pionnier d’une nouvelle forme d’art, appelé pop art, s’inspirant d’objets familiers. Warhol et d’autres artistes créent des œuvres d’art avec des images issues de la culture populaire, c’est-à-dire de la vie ordinaire.

Dès 1963, Warhol réalise des tableaux à partir de photos. Il entame une série de portraits de célébrités (Marilyn Monroe, Elvis Presley) fondés sur la sérigraphie. Ce procédé nouveau permet d’imprimer un modèle original en plusieurs exemplaires. Warhol les retouche ensuite à l’aide de couleurs vives, à chaque fois différentes.

 

Le Pop Art

Le mouvement artistique pop art a été créé au début des années 1950 à Londres. Il prend son inspiration dans la société de consommation, exportée après guerre en Europe occidentale par les États-Unis. Les artistes utilisent ainsi les images qui les entourent ; elles proviennent aussi bien du cinéma, de la publicité, de la presse que de la bande dessinée. Comme chez Marcel Duchamp, l’intention est aussi de désacraliser l’œuvre d’art. C’est donc un art populaire (popular art) qui est issu de la société de consommation. Il s’oppose à l’abstraction (le principe artistique dominant de l’époque) et dénonce l’élitisme de l’art et de la culture.

 

Description de l'oeuvre

 

Elle est composée de trente-deux toiles peintes, mesurant chacune 50,8x40,6 cm (20x16 inches), et représentant chacune une boite de conserve appertisée de soupe Campbell – une de chaque variété de soupe en conserve proposée par la marque à cette époque. Les peintures individuelles ont été fabriquées avec un procédé sérigraphique semi-mécanique. Les couleurs dominantes sont le rouge et le blanc avec une légère touche de dorée. L'installation de ces trente-deux toiles alignées sur un mur fait penser à la manière dont on range les boîtes de conserves sur une étagère. Les boîtes de soupes sont rangées dans leurs ordres chronologiques d'introduction sur le marché.

 

Analyse de l'oeuvre

 

Andy Warhol décrit la société de consommation en se montrant le témoin de son temps.

 

Sources:  Encyclopédie Universalis

 

Vous voulez voir d'autres oeuvres d'Andy Warhol

Visitez le site du Musée d'Art Moderne de New York, le MOMA

Le dossier sur le Pop Art sur le site de France 5

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 12:03

161-copie-1.jpg

Femme tondue pour avoir eu un enfant d'un soldat allemand

Robert Capa

Août 1944

 

 

Robert Capa

Photographe américain d'origine hongroise (Budapest 1913- Thai Binh, Viêt Nam, 1954).


Expulsé de Hongrie pour motifs politiques, à l'époque de la dictature de l'amiral Horthy, il s'établit à Paris et y devient photographe d'agence sous le nom de Robert Capa qu'il a pris en 1936. Il commence son œuvre de reporter en couvrant les événements de la guerre civile d'Esapgne aux côtés des républicains (Mort d'un militant, 1936). Présent lors de l'invasion de la Chine par le Japon, il se voue ensuite à son métier de reporter de guerre, rendant compte des horreurs que suscitent les conflits, de la Seconde Guerre mondiale à la guerre d'Indochine, au cours de laquelle il trouve la mort en sautant sur une mine. 


Cofondateur en 1947, avec notamment Henri Cartier-Bresson, de l'agence Magnum – qu'il présidera à partir de 1951 –, il fait partie de l'école de photographie dite « humaniste » à laquelle appartiennent, outre Cartier-Bresson lui-même, Robert Doisneau et Willy Ronis. Il a une conception du reportage qui donne ses premières lettres de noblesse au photojournalisme. Il refuse tout effet calculé pour ne pas entacher la force émotionnelle de l'image choc conçue comme un authentique document historique. 


Source: Encyclopédie Larousse

 

Vous voulez en savoir plus?

L'expo du site de la BNF consacrée à Robert Capa


 

 

 

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 11:05

  hda_10.jpg

 

Otto Dix (1891-1969) est un peintre allemand expressionniste. Il étudie à l'école des arts appliqués de Dresde où il  s'insère dans différents courants artistiques comme le cubisme ou le futurisme.

Expressionnisme : mouvement artistique qui ne cherche pas à montrer le monde tel qu’il est mais à l’exprimer. Les peintres expressionnistes travaillent surtout le thème du corps ou du portrait et n’hésitent pas à aller jusqu’à la déformation des corps.
Il s'engage volontairement comme soldat pendant la Première Guerre mondiale et l'horreur de la guerre va marquer la plupart de ses oeuvres.

Biographie complète sur Wikipedia

 

Après la guerre, Dix a réalisé deux tableaux montrant les conséquences physiques de la Grande guerre sur les anciens combattants. Les « Gueules cassées » avec le tableau des Joueurs de cartes (1920) et les estropiés avec le tableau Rue de Prague(1920).

 

 

Pour en savoir plus...

  La fiche de Mme Chavas (en PDF)